24/11/2010

08 & 09/10...

Immortal - The Seventh Date Of Blashyrkh [DVD] [****]

immortal-seventh.jpg

Le premier DVD live officiel du groupe reprend la prestation enregsitrée au festival Waken Open Air de 2007. La setlist est parfaite, l'interprétation des titres aussi et la qualité est excellente, même si le son des guitares est peut-être un peu trop distordu. Et puis, c'est toujours un bonheur de voir Abbath en action...


Tristania - Rubicon [*]

tristaniarubicon.jpg

C'est le premier album du groupe sans Vibeke Stene (une des plus belles voix de la scène metal) aux chants. Malheureusement, à la différence de Nightwish, Tristania n'a pas un Tuomas Holopainen dans son line-up pour produire des compositions symphoniques de haut niveau. Musicalement anecdotique et vocalement sans saveur, "Rubicon" est la grosse déception de cette rentrée 2010.


Opeth - In Live Concert at the Royal Albert Hall [DVD] [*****]

opeth-inlive.jpg

Voici encore une grande production signée Opeth : un double DVD live reprenant l'intégralité de la prestation enregistrée au Royal Albert Hall de Londres au mois d'avril 2010. C'est-à-dire pas moins de 140 minutes de live, dont l'entièreté de l'album "Blackwater Park" (afin d'en promouvoir la réédition). Tout est magnifiquement interprété et la qualité est parfaite. Avec un tel contenu, difficile pour un fan comme moi ne pas être comblé.


Dimmu Borgir - Abrahadabra [*****]

dimmu-abrahadabra.jpg

Après les départs de Vortex et Mustis, on pouvait se poser des questions quant à l'avenir de Dimmu Borgir, surtout trois ans après le très médiocre "In Sorte Diaboli". Inutile de dire que j'attendais "Abrahadabra" au tournant. Dimmu Borgir (du moins ce qu'il en reste) nous avait promis un total renouveau. Au final, le nouvel opus du groupe de Black Metal le plus commercial du monde est un "Death Cult Armageddon" revu à la hausse. Rien de très original à priori, mais les parties orchestrales en abondance et les quelques suprises dont la participation de Snowy Shaw (ex-Notre Dame) et de Garm (ex-Arcturus) font de "Abrahadabra" une des meilleures sorties de l'année ! Avec des titres comme "Chess with the Abyss", "Endings and Continuations", "Born Treacherous" et la sublime chanson éponyme (un des meilleurs morceaux du groupe toutes époques confondues), Dimmu Borgir revient de loin, mais nous prouve définitivement qu'il n'est pas mort, loin de là !


October Tide - A Thin Shell [***]

october-tide--a-thin-shell.jpg

Après onze ans d'attente, Fred Norrman (ex-Katatonia) fait renaître le projet "October Tide" de ses cendres pour nous proposer un nouvel opus, beaucoup plus classique que ses deux prédécesseurs (sortis respectivement en 1997 et 1999). Néanmoins, l'ambiance sombre et mélancolique est toujours présente comme le témoigne notamment les morceaux "A Custodian Of Science", "Blackness Devours" et surtout l'excellentissime "The Dividing Line". Au final, "A Thin Shell" s'avère être d'assez bonne facture, mais de qualité inférieure à ce qui nous a été fourni fin des années 90.

14:49 Écrit par ArseNiC | Commentaires (0) | Tags : reviews, immortal, tristania, opeth, dimmu borgir, october tide

Les commentaires sont fermés.